Contact

GuanYin Asso.
Ophélie

Questions Fréquentes :

Ophélie n’a pas le certificat du yoga danse mais avec son expérience en Danse Classique , Contemporain et la danse Chinoise ses cours sont fortement basés sur le mouvement, l’anatomie du corps et la souplesse. Venez essayer un cours de Vinyasa avec Ophélie et vous apercevrez que la danse ne lui a jamais quitté et qu’elle est toujours très connectée avec son premier monde.

Le Yoga Hatha flow est une pratique équilibrée, plus lente que le Yoga Vinyasa, et plus rapide que le Hatha Yoga. Vous enchaînerez mouvements et postures statiques, en conscience, en vous focalisant sur la respiration et la précision des asanas.

A la différence du yoga Ashtanga duquel il s’inspire, le yoga Vinyasa est constitué de séries non figées. Le terme « vinyasa » vient du Sanskrit « Nyasa » qui signifie « placer ». On comprend alors qu’il s’agit de placer le mouvement dans la respiration et donc de créer de cette manière du dynamisme. Tout repose sur l’enchaînement régulier des postures choisies par les yogis. Sans discontinuer, les poses et contre-poses sont réalisées tout au long de la séance. L’intérêt consiste à travailler un côté du corps puis de réaliser la même chose de l’autre. Toutes les postures sont rythmées en parallèle par une respiration précise. Le souffle et le mouvement sont intimement liés, provoquant ainsi l’augmentation de la température corporelle.

C’est une pratique globale où la recherche d’équilibre est le fil rouge du cours ! On mêle deux styles de yoga opposés, mais complémentaires : le Yin (le lunaire, le passif) et le Yang (le solaire, l’actif). La notion d’équilibre en Yoga est peu à peu transférée dans la vie quotidienne et génère une réflexion sur notre balance d’énergie vitale personnelle.

Le yin yoga est grandement influencé par les philosophies asiatiques, le Taoïsme et la médecine traditionnelle chinoise. Le yin permet de travailler sur les tissus conjonctifs, passifs – les fascias. Ceux-ci sont des tissus plutôt fibreux, qui contiennent du collagène. Il existe différents fascias, mais nous n’allons pas rentrer dans le détail aujourd’hui. En yin, on exerce une sorte de pression sur les fascias pour les garder hydratés : avec son poids et la gravité, votre corps va petit à petit se fondre dans le sol et rendre l’action sur les fascias très efficace. Par ailleurs, le yin stimule aussi le système nerveux parasympathique, celui responsable de la régulation de notre fréquence cardiaque et de notre digestion. Très complet, en somme !

GUANYIN ASSOCIATION

Les inscriptions, réservations et payement ce font en ligne